Pourquoi Scopika ?


Et si nous vous disions que nous avons choisi notre nom Scopika avant d’être en « SCOP »? C’est le cas même si ce hasard a été chanceux. Scopika est née de la racine du mot Scopique, mot très peu utilisé sinon dans les milieux de la psychanalyse (la pulsion scopique de Freud) et de l’art (les régimes scopiques). Un petit tour sur wikipedia.fr vous aidera à mieux comprendre ce terme.

L’objectif d’un artiste est peut-être de créer cette pulsion chez le spectateur, une pulsion qui dépasse le conscient et l’agréable pour provoquer une curiosité plus profonde, et dont la non-satisfaction provoque un trouble, une gène. Tout notre savoir-faire est de satisfaire cette curiosité… d’où Scopika! Vous avez retenu ?

Retenons ceci : la pulsion scopique est le désir de voir et elle n’est pas réellement synonyme de curiosité sexuelle mais s’étend à d’autres domaines dont l’art…. Lacan tend à réunir ces deux pulsions par le jeu de mots suivant : « dans le savoir, il y a du voir ».